SOURIEZ, VOUS ÊTES FLASHÉS !

SOURIEZ, VOUS ÊTES FLASHÉS !
« 40 MILLIONS D’AUTOMOBILISTES » ET L’AUTOMOBILE CLUB DES DEUX-SÈVRES S’OPPOSENT A LA PRIVATISATION DES RADARS EMBARQUES Le 02 octobre 2015, le Comité interministériel à la Sécurité routière (CISR), présidé par Manuel VALLS, Premier ministre,(...)

2018 Nouvelle Réglementation Contrôle Technique

Le 20 mai 2018 entrera en application en France le nouveau contrôle Technique automobile !


1. Pourquoi une nouvelle règlementation ?

La Commission de Bruxelles a décidé en 2011 à l’horizon 2020 de réduire de moitié par rapport à 2010, le nombre de tués sur les routes de l'Union européenne.

Cette directive européenne, publiée en avril 2014, est une première étape dans la volonté d’harmoniser le contrôle technique en Europe et rendre les routes plus sûres.

Le contrôle technique sera reconnu partout en Europe sur la base d’un tronc commun. Il devra être réalisé dans le pays d’immatriculation du véhicule.


2. Les nouvelles règles du jeu

Les points de contrôle

en 2017

en 2018

Nombre de points

123

131

Nombre de défauts

453

599


3 niveaux de sanction en 2018

Défaillance mineure :
  • 136 points (véhicule devant être réparé, sans obligation de contre visite).
Défaillance majeure :
  • 336 points (véhicule soumis à contre visite pour faire constater la réalisation des réparations, durée 2 mois).
Défaillance critique :
  • 126 points (véhicule autorisé à circuler le jour du contrôle jusqu'au lieu où il sera remis en état (garage, domicile, etc.), soumis à contre visite).

A noter, quelques changements de termes :
La « visite technique périodique » devient « contrôle technique périodique ».
La « visite complémentaire pollution » devient « contrôle complémentaire ».

/Images/controle_tecnique/21078511_283109745429973_1214079171630181706_n


La défaillance critique
Elle pourrait représenter entre 3 et 5% des véhicules contrôlés.
L’automobiliste pourra présenter son véhicule en contre visite afin de lever les défaillances critiques.

Par exemple :
Une voiture avec des pneus usés (défaillance critique) et une fissure sur le pare-brise (défaillance majeure) :
Dés le remplacement des pneus, l’automobiliste peut se présenter dans le centre pour lever la défaillance critique et ainsi circuler librement avec son véhicule en attendant de faire remplacer son pare-brise dans le délai de 2 mois suivant le contrôle initial.


3. Qu’est-ce qui va changer pour l'automobiliste ?

La contre-visite

Son taux va augmenter de manière significative. Actuellement autour de 18% pour des véhicules particuliers, il va quasiment doubler en mai 2018. Les contre visites vont augmenter en nombre mais aussi en durée et très certainement devenir payantes.

La durée du contrôle technique périodique
Il faut s’attendre à un allongement de la durée du contrôle, sûrement plus important les premières semaines d’application (temps d’adaptation du contrôle à la nouvelle réglementation).
Ensuite, il faudra compter sur un allongement de 10 à 20% de la durée du contrôle.

Le tarif du contrôle technique périodique va donc augmenter !


4. Contrôle de la pollution sur les véhicules Diesel : des règles modifiées

La procédure de contrôle s’adapte à la norme 10 025. Elle nécessite la prise de régime moteur et la norme modifie les seuils d’acceptabilité sur les véhicules mis en circulation à partir du 1er janvier 2011.